Retour à l'Accueil

Présentation
Les photos
Histoire
Accès au Musée

Entrevaux


MUSEE DE LA MOTO D'ENTREVAUX, LE MUSEE PASSION
Au coeur du village fortifié d'Entrevaux, dans les Alpes de Haute Provence, se trouve l'un des plus originaux Musée de la Moto ancienne, celui de Michel et Franck LUCANI.

- Original par le lieu : en parcourant le dédale de ruelles étroites qui mênent au musée, on s'attend à voir surgir à chaque instant des chevaliers en armure tant le passé historique de la cité médiévale est riche.

- Original par l'importance et la qualité de la collection de motos que vous allez découvrir. La visite se déroule sur deux étages, il y a des motos partout du sol au plafond, les plus légères se trouvant sur des rails à deux mètres du sol. On compte aussi bon nombre d'affiches et objets en rapport avec la moto ancienne.

- Original enfin par la personalité des Maitres des lieux, Michel et Franck Lucani, le père et le fils.

Leur passion pour la moto ancienne, ils savent la faire partager avec chaleur à tous les visiteurs, experts ou novices. Dans le petit monde des passionnés, chacun s'accorde pour dire qu'il y a un "avant" et un "après" Entrevaux. Lorsque l'on quitte le musée, on garde des souvenirs d'une grande richesse, et pour longtemps ! C'est mon cas.
LA CREATION DU MUSEE DE LA MOTO

Il n'est pas facile de raconter une aventure de ce genre, c'est la raison pour laquelle nous laissons à Michel LUCANI le soin de la raconter lui même.


"Les musées motos se comptent sur les doigts. Il est fascinant de nos jours, de découvrir toutes ces machines et de constater la stupéfaction des gens, lorsqu'ils découvrent des centaines de marques que nous avons pu rassembler en partie. J'ai dit "nous", car dans toute cette histoire, il existe un complice, oh combien amoureux du temps passé, mon fils FRANCK.
Je peux dire, grâce à lui, qui a voulu montrer ces 27 machines dans ce village magnifique fortifié par Vauban, et situé dans les Alpes de Haute Provence, ENTREVAUX. Cette exposition eut lieu en 1979 et répétée en 1980, où des centaines de gens par jour visitent ce merveilleux village.

L'attention de tous ces visiteurs a donné à mon fils l'idée de réaliser un musée. Evidemment tout n'a pas été facile, mais la chance a du être de notre côté et en 1981, après avoir demandé l'autorisation au Maire d'Entreveaux Monsieur DON, l'ouverture eut lieu au mois de juillet.
Exposant 70 machines dans une modeste remise restaurée, toutes sortes de marques s'y trouvent. C'est pas facile, du fait que le local est petit, mais, l'astuce était de placer au mieux, sur les murs des rails pour soutenir les plus petites machines perchées à plus de 2 mètres du sol. Actuellement seule une partie des motos est exposée car depuis l'ouverture, le patrimoine s'est sérieusement agrandi, beaucoup de visiteurs nous ayant proposé des motos et nous ayant donné.

Un aventure à n'en plus finir, mais, je crois que c'est cela la passion. Des adresses données par des visiteurs, et de nouveau des kilomètres à faire, mais, la satisfaction n'a pas de limite, et le choix est souvent difficile. Savoir également tout sacrifier car la tentation est là en permanence et puis savoir garder notre richesse dans notre pays pour l'avenir, pouvoir dire nous avons tout cela et nous en sommes fiers, car, plus le temps passe et plus il est difficile de trouver ces richesses d'antan.

Un livre d'or, idée de mon fils, témoigne avec toute sincérité de la part de tous ceux qui passent, leur reconnaissance. Mais alors, me direz-vous toutes les machines que vous avez, où sont-elles ? Pourquoi ne les montrez-vous pas ? Hé bien tout simplement par manque de place.
Les circonstances, nous ont amené à rencontrer Monsieur ESTROSI, qui je tiens au passage à le rappeler, a été 4 fois champion de France et également vice champion du monde, Passionné de motos comme nous, pour éventuellement réaliser un musée à NICE.

Il va de soit, à mon avis, que ce pourrait être le plus beaux musée au monde où l'on pourrait exposer toutes les décennies du siècle et sans nul doute, toutes les curiosités que nous possédons, mais aussi tout achat à venir. L'avenir nous fera découvrir certainement d'autres machines et pourquoi pas aussi des affiches qui curieusement sont très difficiles à trouver, à croire que la moto n'attirait pas trop la publicité, combien rare. Si par hasard, vous faites un tour chez les brocanteurs, les exposants du passé, vous ne verrez que peu de choses sur la moto. Dommage mais je crois à notre ténacité pour regrouper un maximum de motos pour faire honneur au futur musée.

Alors, vous qui êtes sensibles au Musée que nous avons créé avec mon fils (sîmples ouvriers) et qui lirez ces quelques lignes, si vous possédez plaque émail, affiches, accessoires qui puissent agrémenter notre musée, nous vous en remercions."